Au lieu de crier sur vos enfants…

Au lieu de crier sur vos enfants…

7 février 2020 Non Par Laurence

Les enfants ne méritent pas qu’on leur crie dessus. Lorsque les parents font cela, c’est parce qu’ils ont perdu patience et respect pour leurs enfants. Ce qui est clair, c’est que si un père crie et ne respecte pas ses enfants, il ne peut pas s’attendre à ce qu’ils le respectent toujours et parlent de lui en bien. Si vous criez sur vos enfants, vous ne pouvez qu’espérer que tôt ou tard, ils vous crieront aussi dessus.

De plus, un enfant qui reçoit des cris de ses parents ne fera que bloquer son cerveau et n’apprendra rien de ce que vous dites à ce moment-là. Les cris provoquent des blessures émotionnelles difficiles à guérir. Il est douloureux de voir comment la personne qui doit vous apporter sécurité et amour crie de peur. Ainsi, au lieu de crier sur vos enfants, je vous encourage à vous concentrer sur d’autres pratiques et compétences plus efficaces.

Au lieu de leur crier dessus…

L’éducation des enfants peut être plus positive si vous y mettez du vôtre. Il est interdit de crier sur les enfants. Si vous voulez crier, vous pouvez le faire, mais au sommet d’une montagne et pas à la maison devant vos enfants ! Au lieu de crier sur vos enfants, vous pouvez le faire :

  • Travailler sur l’éducation émotionnelle à la maison. Apprenez à gérer vos propres émotions et apprenez à vos enfants à le faire aussi. Si vous savez comment faire, vos enfants l’apprendront. Si vous parlez avec respect et en silence, vos enfants le feront aussi.
  • Gagnez le respect de vos enfants. Le respect des enfants ne se gagne pas en criant, il ne fait que susciter la peur et la colère. Pour que vos enfants vous respectent, tout ce dont vous avez besoin, c’est de discipline et d’autorité, mais sans crier ni menacer… seulement avec une éducation émotionnelle.
  • Avoir de l’empathie. L’empathie est une arme puissante et lorsque vous vous mettez à la place de vos enfants, ils se sentiront aimés et respectés. Cela ne peut se faire que par l’émotion.
  • Que les limites ne manquent pas. À la maison, des limites et des règles doivent être mises en place pour que les enfants sachent ce qu’on attend d’eux. Ainsi, ils sauront ce que l’on attend d’eux et ce qui est accepté et ce qui ne l’est pas.