Différences entre les échographies des garçons et des filles

Différences entre les échographies des garçons et des filles

10 avril 2021 Non Par

L’échographie est la meilleure technique pour savoir comment votre bébé se développe dans votre utérus. Avec ce simple test, même vous pouvez déterminer le sexe de votre bébé. Pour de nombreux parents, il est nécessaire et vital de connaître le sexe du bébé, car il s’agit d’une véritable et cruciale illusion, bien que d’autres parents préfèrent se tenir à l’écart et porter leur inconnu jusqu’à l’accouchement.

Y a-t-il des différences entre les échographies des garçons et des filles ? Eh bien, oui, il y en a, bien que l’échographie elle-même soit la même, chacune d’entre elles révélera individuellement et indépendamment le sexe de votre bébé. Pour ce faire, il existe des moyens d’atteindre un point de visualisation qui que les experts peuvent vous révéler à ce moment-là. Nous vous dévoilons ici quels sont ces points.

Index

  • 1 Différences entre les échographies d’un garçon et d’une fille.

    • 1.1 Quand puis-je avoir ce type d’échographie ?
    • 1.2 Comment différencier le sexe d’un garçon et d’une fille ?

Différences entre les échographies d’un garçon et d’une fille.

Au cours d’une échographie, il est possible de diagnostiquer de nombreux faits pertinents sur la croissance intra-utérine du bébé. En plus de l’exposition d’une photo, vous pouvez également explorer les battements de cœur de votre bébé, et c’est vraiment une chose merveilleuse d’entendre et de voir qu’il y a de la vie en vous.

Différences entre les échographies des garçons et des filles.

Quand puis-je avoir ce type d’échographie ?

Afin d’effectuer un examen précis et de déterminer le sexe de votre bébé, il est nécessaire de attendre avec plus de certitude autour de la 20e semaine de gestation. Bien qu’il existe déjà des échographies qui permettent de déterminer leur sexe vers la fin du premier trimestre.

La probabilité exacte d’atteindre cette semaine de gestation est due au fait que l’on peut observer que l’embryon est moule déjà une forme proéminente ou le “tubercule génital”.

Comment différencier le sexe d’un garçon et d’une fille ?

Il peut y avoir plusieurs cas dans lesquels il n’est pas possible de poser un diagnostic précis. Arriver au moment précis de l’échographie de nombreux bébés ne parviennent pas à maintenir la position correcte pour l’exposition.. Il se peut qu’ils soient sur le dos ou que leurs membres les empêchent de le faire. Ils peuvent donc rester dans cette position tout au long de leur gestation et ne pas être en mesure de voir un élément d’information spécifique.

En revanche, vers la 20ème semaine de gestation, les membres des deux sexes peuvent devenir presque égaux et avoir la même taille.De nombreux médecins hésitent à poser un diagnostic précis en raison de leurs doutes. L’absence de pénis ne signifie pas qu’il s’agit forcément d’une fille, c’est pourquoi les spécialistes cherchera d’autres moyens ou éléments pour déterminer le sexe.

Avec la présence du “tubercule génital” et l’expérience d’un œil expert. on peut arriver à interpréter la forme du pénis et du scrotum d’un garçon, et dans le cas d’une fille, si le clitoris et les lèvres se sont formés.

Différences entre les échographies d'un garçon et d'une fille.

L’inclinaison de ce tubercule va déterminer le sexe : si son inclinaison par rapport à la colonne vertébrale est supérieure à 30 degrés, cela indique que c’est un garçon, mais si son penchant est plus faible la réponse est fille.

Pour savoir que c’est une fille, sera évalué avec le signe hamburger ou le signe 3 lignes.. S’il y a trois lignes, on peut déterminer qu’il s’agit des organes génitaux féminins : lèvres et clitoris. C’est pourquoi on l’appelle le signe du hamburger.

De savoir que c’est un garçon, sera évalué avec le signe de la tortue ou les deux lignes.. Dans cette visualisation, on observera la forme de deux lignes représentant l’extrémité du pénis ainsi que les deux testicules. Pour évaluer avec beaucoup plus de précision, surtout chez les enfants, on utilise plus souvent la méthode de l’échographie.

Cependant, l’échographie n’est pas la méthode la plus précise et la plus sûre pour diagnostiquer le sexe du bébé. Nous pouvons toujours ont recours à une prise de sang vers la huitième semaine de gestation, où l’on déterminera le sexe du bébé par la présence de l’ADN de l’embryon dans le sang de la mère.