Les aliments et les exercices qui contribuent à augmenter le lait maternel

Les aliments et les exercices qui contribuent à augmenter le lait maternel

21 octobre 2020 Non Par

Au cours de cette semaine, La Semaine mondiale de l’allaitement maternel est célébrée dans plus de 170 pays jusqu’au 7 août. Cette action internationale, parrainée par l’OMS et l’UNICEF, vise à promouvoir le lait maternel, ou lait naturel, et à améliorer ainsi la santé de tous les bébés du monde.

En sermadrehoy nous voulons vous proposer quelques exercices et aliments qui vous aideront à améliorer votre lait ou plus abondant.

Index

  • 1 Les aliments qui encouragent l’allaitement maternel
  • 2 Et maintenant, les aliments qui ne sont pas recommandés
  • 3 Exercices pour augmenter le lait maternel

Les aliments qui encouragent l’allaitement maternel

Certains mythes selon lesquels une mère qui allaite doit manger pour deux doivent être démystifiés. Il n’est pas nécessaire de manger pour deux, mais ils augmentent certains des besoins nutritionnels de la mère comme la vitamine C, la B12 (surtout si la mère est végétarienne) ou l’acide folique, l’iode et le fer. Comme pendant toute la grossesse, un une alimentation saine et variéeC’est un endroit très populaire pour manger, avec des légumes et des fruits nombreux et variés, des légumineuses, du poisson, en particulier du poisson gras, des œufs et de la viande.

L’un des aliments phares pour produire plus de lait et de meilleure qualité est les flocons d’avoine. Il vous donnera de la vitamine E, B6 et B5, plus le fer (qui sera utile après la livraison), le manganèse, le sélénium et le cuivre. En plus d’augmenter la production de lait maternel, il favorise la production de nouveaux tissus, augmente le bon développement et la régulation du système nerveux central, donnant au bébé un potentiel immunitaire.

Ailcontrairement à ce que croyaient nos grands-mères, est aussi un excellent allié. D’une part, elle augmente la production de lait maternel et, d’autre part protège le bébé contre les coliques. Vous pouvez le consommer écrasé lors des repas. Nous recommandons 3 gousses d’ail par jour.

Les épinards sont un autre grand producteur de lait maternel. Ils sont également riches en substances antioxydantes, ce qui contribue à prolonger la période d’allaitement.

Et maintenant, les aliments qui ne sont pas recommandés

Bien sûr, essayez d’éviter les plats cuisinés, l’alcool, la bière ne produit plus de laitet le tabac. Un autre mythe est qu’il faut boire plus d’eau que d’habitude. C’est suffisant pour maintenir votre hydratation normale. Quelques infusions, Les produits à base de plantes, ou les suppléments dont la composition est inconnue, peuvent avoir un effet hormonal qui est préjudiciable à l’allaitement.

Comme je l’ai déjà dit, l’ail est recommandé et l’asperge est la même car elle stimule les hormones impliquées dans la production de lait maternel. Les artichauts, les choux, les choux-fleurs n’altèrent pas le lait maternel. Il est possible que le goût change quelque peu, mais c’est aussi une façon d’éduquer notre bébé aux différentes saveurs.

N’en faites pas trop avec le café, le thé ou le chocolat, puisque la caféine passe en petites quantités dans le lait maternel. Mais certains bébés peuvent être très sensibles à ces faibles doses.

Exercices pour augmenter le lait maternel

C’est un doute général de croire que nous manquons de lait. Le fait d’avoir une faible sécrétion n’est pas le problème en soi, mais la conséquence d’une Une technique d’allaitement inadéquate. Dès que vous commencerez à utiliser une technique appropriée, elle augmentera votre production de lait maternel. Vous pouvez voir certaines des positions que nous avons recommandées dans cet article.

La pratique d’un sport et l’allaitement (si vous en avez encore le désir et l’énergie) sont compatibles, à condition que l’activité soit pratiquée de manière modérée et douce. L’exercice que vous faites pendant cette période ne doit pas être stressant ou trop intense. Le activités aérobies et douces, natation, marche ou vélo sont les plus adaptés pour s’exercer pendant l’allaitement, car le calme et la détente vous aident à allaiter. L’exercice vous aidera à récupérer avant l’accouchement en tonifiant vos muscles, vos abdominaux et vos pectoraux.

Si vous faites un exercice très intense, votre corps peut produire plus d’acide lactiquece qui rendra le goût du lait moins agréable. Si vous ne voulez pas que votre bébé remarque ce changement, tirez votre lait avant l’activité physique.